t

Pourquoi ces groupes ?

Lorsque les membres identifient une problématique (juridique, technique..) significative, l’AN2V organise et anime un groupe de travail sur le sujet en question pour faire avancer la réflexion sur le sujet.

Exemple de thématiques

• Groupe de travail «Safe city»
• Groupe de travail «Sécurité dans les transports – matériel roulant»
• Groupe de travail « Contrôle automatique des données signalétiques des véhicules (CADSV) »

Qui assiste ?

Le groupe de travail est constitué de membres (souvent autour d’une vingtaine) que l’on peut répartir en trois catégories en fonction de leur activité :
• Représentants des institutions :  par exemple la CNIL, le ministère de l’Intérieur…
• Représentants des utilisateurs, et notamment des collectivités territoriales.
Industriels fournissant des technologies ou des services en rapport avec cette problématique.