Depuis le début de la crise sanitaire, l’AN2V – Association Nationale de la Vidéoprotection – s’est mobilisée pour comprendre le phénomène de masse qui consiste à déployer des caméras thermiques de télé-mesure de température sur le visage pour lutter contre le Covid-19.

La problématique de ces caméras qui cherchent à repérer des personnes ayant éventuellement des symptômes de maladie a soulevé bien des polémiques ces derniers jours. L’AN2V a constitué un groupe de travail réunissant (à distance) plus de cinquante dirigeants et collaborateurs de sociétés de la filière des industries de sécurité et sûreté sur ce thème. Après trois semaines de travaux et de nombreuses réunions en ligne, l’AN2V a transmis ce jeudi 7 mai aux autorités de la filière son rapport d’étude.

Le panorama très complexe de cet univers est résumé sur une carte mettant en valeur les interactions entre tous les aspects de cette problématique. Cette carte seule permet d’appréhender en un seul regard toute l’étendue du sujet.

Vous pouvez télécharger la carte et le communiqué de presse ICI

Share This